Le sud de la France, le Languedoc… C’est là que les trois amis avaient choisi de se retrouver en ce mois de Juillet.

Comme chaque année, ils choisissaient une destination viticole… La Rioja, le Piémont, la Bourgogne, cette fois ci, c’étaient les cigales qui les accueillaient.

De leur amitié, née il y a de nombreuses années, certains étaient jaloux ! Jamais une ombre, jamais un mot plus haut que l’autre, juste le plaisir de se retrouver et de partager des moments complices et accompagnés des meilleurs mets et des meilleurs crus.

De ces moments partagés était née l’idée d’acquérir une vignefaire du vin, leur vin, juste pour leur consommation personnelle mais ce jour là, la magie opéra. En ouvrant la porte de l’auto et en posant le pied par terre, ils surent !

 

histoire Mas de la Doux

De leur amitié  était née l’idée d’acquérir une vigne…  

Mas de la doux

Cet endroit béni des dieux et oublié des hommes était l’incarnation du lien qui les unissait.

Après moult recherches, on leur avait bien dit qu’un vieux vigneron essayait de se battre contre la force de la nature, tel le "Panturle" de Giono, pour arracher à cette terre de ruffe quelques raisins prometteurs…

C’était bien là !

Et d’une vigne pour produire leur vin quotidien, ils surent qu’ils allaient basculer vers l’improbable, le coup de folie, le coup de cœur : un petit domaine, oublié des hommes sur lequel leur amitié allait devenir le moteur de vins conformes à leurs attentes…

Un vin rassemblant en lui seul le travail et l’amour des trois amis, un "regain", bref, le quatrième ami : 

le Mas de la Doux. 

vendange Mas de la Doux